bandeau exposition Grottes d'Haiti a Paris

La grotte Marie-Za

| Une petite grotte pleine de charme

La Grotte Marie-Za se situe dans la localité Du Congé à Mare-Rouge, dans la 2ème section communale de la commune du Môle Saint Nicolas, en Haïti. C’est une grotte pleine de charme, petite mais jolie.
Cette visite est à coupler avec celle du Trou Princeton, tout proche, et très différent.

Les grottes sont accessibles après 45min de piste du Môle (sa plage paradisiaque, ses fonds marins sublimes, et la cuisine délicieuse du Boukan Guinguette) ou 15 minutes de Mare-Rouge. La Family Guess House, maison d’hôte, vous accueille à Mare-Rouge.
Guides Locaux :
Laurent Alliancé : 36 81 04 04
Louis Julner : 38 74 39 62

Votre guide pour la visite de la grotte Marie Za

Après 5-10 minutes à pied depuis la voiture sur un chemin marqué avec des croix dessinées à la peinture rouge au sol, sur des rochers ou sur des arbres, on arrive devant la grotte qui s’enfonce dans le sol.

La grotte Marie Za est une perte fossile (grotte dans laquelle l’eau s’engouffrait par le passé, mais qui ne fonctionne plus à ce jour) qui se développe sur 70 m de long. Malgré cette taille modeste, chacune des quatre salles présente des aspects différents du monde souterrain, ce qui rend la visite très didactique. Un sentier a été aménagé afin d’en faciliter la visite.

Le CASEC et les jeunes de mare-rouge

L’entrée se fait par un petit effondrement dans lequel pousse un bel arbre. Dans la salle d’entrée éclairée par la lumière du jour, de très vieilles concrétions sont présentes sur les parois ou bien au sol, sous forme de gros blocs calcités. Des mousses vertes se développent sur les parois.
Le sentier descend jusqu’à la seconde salle, au sol rigoureusement horizontal constitué d’une épaisse couche de guano sec. L’épaisseur du guano n’a pas pu être déterminée. Cette salle est occupée par une colonie de chauves-souris. On y trouve ça et là des stalagmites, et de très nombreuses stalactites au plafond. Les bell-holes (littéralement « trous en cloches ») au plafond servent de refuge aux chauves-souris. La cavité fait ici 5 m de large pour 3,5 m de hauteur.
Une draperie translucide dans la grotte Marie Za

Une racine vivante de 20 cm de diamètre serpente dans le guano, et de nombreuses petites racines longent le plafond.

On trouve enfin une grosse colonne musicale. Des draperies épaisses sur les bords de cette colonne résonnent lorsqu’on les percute. Les habitants de la zone ont l’habitude de jouer du tambour en tapant sur ces draperies avec leurs mains. Toutefois, les draperies étant souvent très fragiles, il n’est pas recommandé de les frapper. Malheureusement, l’habitude semble ancrée dans les us.

Vous pouvez pursuivre votre visite par le Trou Princeton

Français | English